Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Veille métier Sciences de l'Information du 01 au 05 Janvier 2018

Veille Maraacid


Google supprime accidentellement de nombreux sites de son moteur d'actualités

Il y a quelques jours, de nombreux sites ont disparu de l'index de Google News, certains même recevant une notification de cette suppression par mail. Mais, fort heureusement, la firme de Mountain View a expliqué hier que cette mise en liste noire était accidentelle et que tout allait revenir dans l'ordre rapidement... Les forums d'aide sur Google News ont grondé dernièrement, et durant de nombreux jours, car un grand nombre de sites web d'actualité avaient été éjectés de Google News - surtout dans le monde anglophone - sans en être avertis, pour la plupart d'entre eux et d'une façon ou d'une autre, par la firme de Mountain View.

Que font les géants du Web contre les fausses informations ?

Alors que M. Macron veut une loi pour « responsabiliser les plates-formes », Google, Facebook et Twitter avaient déjà, ces derniers mois, annoncé plusieurs mesures. Emmanuel Macron a annoncé, mercredi 3 janvier, lors de ses vœux à la presse, qu’il comptait « prochainement » déposer un projet de loi pour lutter contre les fausses informations en ligne. Le président français dit vouloir « responsabiliser les plates-formes et les diffuseurs sur Internet ». Sans dévoiler précisément les contours du futur texte, il a expliqué que « les plates-formes se verront imposer des obligations de transparence accrue sur tous les contenus sponsorisés afin de rendre publique l’identité des annonceurs et de ceux qui les contrôlent, mais aussi de limiter les montants consacrés à ces contenus ».

Moteur de recherche : comment Qwant s'attaque à Google

Le moteur de recherche français Qwant profite du CES 2018 de Las Vegas (Consumer Electronic Show) pour présenter sa plateforme musicale, Qwant Music. Une nouvelle banderille pour stopper le taureau de Mountain View. Eric Léandri explique tout aux Numériques. Qwant cultive toujours plus sa différence et se rêve en réelle alternative à l’indéboulonnable et incontournable Google. Le moteur de recherche français, qui entend préserver les données et la vie privée de ses utilisateurs depuis son lancement en 2013, poursuit son opération séduction en s’attaquant à un domaine très porteur sur Internet, celui de la musique. Le moteur fondé par Éric Léandri sera présent au CES de Las Vegas pour présenter sa nouvelle plateforme et ses nouveaux services, Qwant Music, qui s’adresse surtout aux amateurs, aux artistes, aux producteurs et aux spécialistes du streaming.

L’Intelligence économique, la veille et l’intelligence artificielle

Dans les innovations considérées comme promises à révolutionner notre Monde, l’intelligence artificielle est classée souvent en tête de liste. Qu’il s’agisse de Deloitte, de Bloomberg, ou bien de nombreux autres cabinets d’analyse ou de médias, l’intelligence artificielle est considérée comme la technologie disruptive du moment. Ainsi les laboratoires pharmaceutiques, GAFA et autres startups se sont engouffrés sur la brèche à travers des projets de décryptage du génome humain, de création de nouvelles molécules pour l’industrie pharmaceutiques, ou bien encore pour recruter des patients pour des essais cliniques, les exemples ne manquent pas…

Les géants technologiques bataillent contre deux failles de sécurité

Amazon, Google, Apple... : alors que la liste des géants technologiques touchés par deux failles de sécurité majeures -"Spectre" et "Meltdown"- s'allonge depuis mercredi, la course est lancée pour limiter les risques, qui restent très difficiles à évaluer. Aucun piratage via ces failles -qui touchent les micro-processeurs, pièce centrale des systèmes électroniques- n'a pour l'instant été recensé où que ce soit mais le casse-tête est énorme pour le secteur technologique car ces puces potentiellement vulnérables équipent la quasi totalité des appareils électroniques et informatiques (ordinateurs, serveurs, smartphones...) fabriqués ces dernières années dans le monde.

USA : les géants technologiques au secours de la «neutralité du net»

L'organisation Internet Association, qui compte parmi ses membres des géants comme Google, Facebook ou Microsoft, va participer aux poursuites contre la fin de la "neutralité du net". La Commission fédérale des communications (FCC), régulateur américain du secteur, s'est prononcée mi-décembre pour la fin de ce principe qui oblige les fournisseurs d'accès internet (FAI) à traiter tous les contenus en ligne de la même manière. Sans donner de détail, l'Internet Association a laissé entendre qu'elle interviendrait dans les recours que plusieurs procureurs devraient lancer prochainement, notamment dans les Etats de Washington et de New York.

En 2018, Mark Zuckerberg veut réparer « les erreurs » de Facebook

Alors que le réseau social a été au coeur de plusieurs polémiques l'an dernier, le patron a fait amende honorable sur sa page Facebook. Mark Zuckerberg aime les défis, et aime les faire connaître. Au début de chaque nouvelle année, le jeune milliardaire livre ses résolutions. Depuis 2009, il a promis notamment de se mettre au jogging, de lire 25 livres par an, d'apprendre le Mandarin, de créer sa propre intelligence artificielle (IA) ou encore de sillonner tous les Etats américains. Sa résolution pour 2018 est moins originale, mais cruciale pour l'avenir de son entreprise. Dans un message publié jeudi sur sa page Facebook , le PDG indique qu'il s'attellera cette année à réparer les « erreurs » commises par son entreprise.

Innovation : Big data, c’est données-donnant

Télécommunications, banques ou compagnies pétrolières… De plus en plus d’entreprises collectent les informations issues des objets connectés. Mais leur pleine exploitation reste encore en chantier. «Le big data est la nouvelle ressource naturelle du XXIe siècle. à l’instar des pierres précieuses ou du pétrole, les données doivent être exploitées pour trouver leur véritable valeur », explique Solomon Assefa, directeur de la recherche d’IBM en Afrique, qui s’enthousiasme de l’usage croissant du téléphone portable sur le continent.

L’IA peut devenir bilingue sans aucune aide

Est-ce que les traducteurs, qui passent des heures à trouver le bon terme pour bien traduire un texte, doivent se sentir menacés ? Pas encore. Mais le résultat de deux recherches totalement différentes et pourtant semblables montrerait qu'une Intelligence Artificielle est capable de devenir bilingue sans aucune aide. Sans aide humaine, déjà, mais également sans dictionnaire. Une avancée majeure qui doit toutefois être vérifiée. Ce sont les recherches de Mikel Artetxe et Guillaume Lample qui pourraient améliorer la traduction automatique de textes. Mais on est encore loin du résultat d'un traducteur humain expérimenté.

Le navigateur de Samsung victime d'une faille

Une faille dans le navigateur Samsung Internet permet aux pirates de détourner des informations personnelles sur les versions 5.4.02.3 et antérieures du logiciel de recherche. Il est recommandé de faire une mise à jour de l'application. Un utilisateur et chercheur nommé Mishra Dhiraj, a découvert en septembre dernier, une faille au sein du navigateur développé par Samsung, qu’il a alerté directement. Le constructeur de smartphones a déployé, le mois suivant, un patch pour résoudre le problème. Les utilisateurs qui ont fait une mise à jour du navigateur doivent donc être protégés, mais toutes les versions antérieures ou égales à la 5.4.02.3 sont encore vulnérables.

Edge offre une meilleure autonomie sur PC portable que Chrome et Firefox... selon Microsoft

L’éditeur a publié une nouvelle vidéo comparative qui teste l’endurance des trois navigateurs sur des ordinateurs dotés de la version Fall Creators Update de Windows 10. Le navigateur Edge est-il meilleur que Chrome et Firefox ? Oui, selon Microsoft, au niveau de la consommation d’énergie. L’éditeur vient de publier une nouvelle vidéo qui montre des ordinateurs portables Surface Book affichant en boucle une vidéo avec les trois navigateurs jusqu’à épuisement de la batterie. Au final, la machine avec Edge tient plus de 16 heures, contre environ 13 h 30 pour Chrome et un peu moins de 10 heures pour Firefox.

Une faille de sécurité dans des processeurs Intel menace la performance des ordinateurs

La faille de sécurité a été débusquée sur des processeurs Intel produits depuis près de dix ans. Elle concerne des millions d'ordinateurs à travers le monde. Un bug aux ramifications infinies. Une erreur de conception, ou faille «de design», sur les processeurs Intel vendus depuis une dizaine d'années force les concepteurs de systèmes d'exploitation à revoir en profondeur leur fonctionnement, selon The Register. Parmi eux, Linux, Windows et macOS. Intel est le premier fournisseur de processeurs au monde. Ses puces ont été intégrées à des millions d'ordinateurs ces dix dernières années. Apple les a notamment placées dans ses ordinateurs les plus récents. Selon les premières informations disponibles, cette faille permettrait à des attaquants d'accéder à des zones privilégiées des systèmes d'exploitation visés, pour récupérer des données confidentielles, dont des mots de passe et clés secrètes. De plus amples précisions sont attendues.
Veille métier Sciences de l'Information du 01 au 05 Janvier 2018


Dans la même rubrique :
< >
Inscription à la newsletter







CND en photos
maraacid
20150226_101251
abh
20150226_095904
20150226_100529
rofoof