Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Pauvreté et Développement humain du 09 au 13 Avril 2018

Veille Maraacid


Lutter contre la pauvreté : combler les besoins de base ne suffit pas

Se sortir de la pauvreté, c'est beaucoup plus que de subvenir à ses besoins de base comme se nourrir et se loger, estime l'IRIS.Pour la région de Québec, l'organisme a fixé le revenu net viable d'une personne seule à 25 000 $, soit 7000 $ de plus que la mesure qui ne tient compte que des besoins de base.Philippe Hurteau estime qu'entre 1 et 1,3 million de Québécois vivent sous le seuil de revenu viable calculé par l'IRIS.

Pauvreté : une famille sur trois n'a pas droit aux vacances

Les vacances scolaires commencent bientôt dans la région mais tout le monde n'en profitera pas pleinement. Les chiffres donnés par les organismes à l'initiative de cette campagne estiment que 22 millions de Français, dont 3 millions d'enfants, ne partent pas en vacances. Dans leur projet, il rappelle la nécessité de prendre des vacances.

Vers la réduction de moitié du taux de pauvreté en Afrique du Sud

La Banque mondiale a affirmé, dans un récent rapport publié mardi 10 avril 2018 que l’Afrique du Sud pourrait réduire de moitié son taux de pauvreté d’ici à 2030, précisant que cette ne sera possible que le pays de l’Afrique australe persévère dans la mise en place des réformes politiques, économiques et sociales.Si l’on se fie à la Banque mondiale, le développement des politiques de lutte contre la corruption, de gratuité de l’enseignement supérieur et de réforme de la gestion de l’industrie minière devraient permettre au pays de réussir le pari de la réduction de la pauvreté. Poursuivant ses précisions, le texte de la Banque mondiale indique que la corruption, ainsi que les inégalités sont l’un des principaux facteurs de pauvreté en Afrique du Sud.

Burkina : plus de 2,6 millions de personnes exposées à l'insécurité alimentaire (PM)

La campagne agricole 2017/2018 a été marquée par des poches de sécheresse parfois prolongées dans plusieurs régions du pays et par des attaques de chenilles légionnaires d'automne à tous les stades de développement végétatif des cultures, avec une plus grande sévérité sur le maïs, a expliqué M. Thiéba. Ces difficultés ont affecté les productions agricoles et la production céréalière définitive de la campagne agricole 2017/2018 a été estimée à 4.063.198 tonnes. Le gouvernement annonce en outre l'acquisition de plus de 22.000 tonnes de céréales au profit du stock d'intervention et les livraisons sont en cours ; et la construction de 54 magasins de stockage des produits agricoles.

Santé au Burkina : Le SYNTSHA dénonce la précarité des formations sanitaires

Et si le SYNTSHA soutient qu’il n’a jamais cessé d’interpeller le gouvernement sur la situation de l’hôpital à travers ses différentes luttes, le Secrétaire général, Pissyamba Ouédraogo, affirme : « Les tergiversations du gouvernement face à la situation sont en train de confirmer la rumeur selon laquelle, il aurait programmé une mort lente de Yalgado puisque déjà, les services de chirurgie viscérale et de stomatologie sont pratiquement à l’arrêt ». Pissyamba Ouédraogo confie que les structures du SYNTSHA, dans la recherche de la gouvernance vertueuse des services de santé, seraient « victimes. Aussi, Pissyamba Ouédraogo et ses camarades appellent le gouvernement à une mise en œuvre concrète du protocole d’accord gouvernement-syndicat du 13 mars 2017.

Le RAMED loin du compte : 11,7 millions de cartes de bénéficiaires supposés mais le reste n’a pas suivi

L’un des premiers dysfonctionnements de la généralisation de ce régime souligné par le rapport de l’ONDH, transparaît à travers une augmentation des délais d’attente pouvant aller de 3 à 9 mois, voire plus et due à l’afflux massif des bénéficiaires. La généralisation du RAMED n’a pas réussi non plus à réduire la charge financière des soins. L’ONDH a indiqué, de son côté, que seuls 20% des bénéficiaires de ce régime ont déclaré avoir bénéficié d’une prise en charge de type « tiers payant » lors de leur dernière hospitalisation.

Atteindre les 17 Objectifs de Développement Durable dans tous les pays du monde

Le 25 septembre 2015, 193 chefs d’État rassemblés par l’ONU à New York s’engageaient à « éliminer la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde » et adoptaient 17 Objectifs de Développement Durable à atteindre d’ici 2030. C’est pourquoi, ce 25 septembre 2017, ATD Quart Monde, Action Mondiale Contre la Pauvreté et de nombreuses organisations demandent instamment aux gouvernements des pays signataires de mettre tout en œuvre pour que les Objectifs de Développement Durable soient atteints

Des solutions au changement climatique qui n’excluent personne

Comment réduire la grande vulnérabilité des plus pauvres au dérèglement climatique ? S’attaquer ensemble au dérèglement climatique, avec les personnes en pauvreté, comme un effort faisant partie de la lutte pour éradiquer l’extrême pauvreté. S’assurer que le financement de la lutte contre le dérèglement climatique vise les populations les plus vulnérables, afin de favoriser la justice climatique.

Adoption du programme exécutif du plan national de promotion de l’emploi

Le comité interministériel de l'emploi, réuni mercredi à Rabat sous la présidence du Chef de gouvernement Saâd Eddine El Othmani, a adopté le programme exécutif du plan national de promotion de l'emploi. Il s'agit des groupes du soutien à la création de l'emploi, d'adaptation de l'éducation et de la formation aux besoins du marché du travail, d'intensification des programmes actifs de l'emploi et de soutien de la médiation, d'amélioration des conditions de travail, et du soutien de la dimension régionale dans l'emploi, a précisé le Chef de gouvernement.

Development aid stable in 2017 with more sent to poorest countries

For many European countries, the fall in their net ODA flows was due to lower volumes of in- donor refugee costs reported in 2017 compared to 2016. In 2017, the DAC clarified the rules pertaining to the reporting of in-donor refugee costs, in order to make the data more comparable amongst donors and transparent.

Étude économique de la Tunisie 2018, Promouvoir la croissance et l’emploi

Pour remettre la dette publique sur une trajectoire soutenable sans freiner la croissance, il faut inscrire l'assainissement des finances publiques sur un horizon de moyen-terme et l'accompagner de réformes structurelles qui relanceront l'activité et les créations d'emploi dans le secteur privé. La levée de ces contraintes est essentielle pour relancer l'investissement des entreprises, et avec lui, la productivité, les créations d'emplois et le pouvoir d'achat de tous les tunisiens. La création d'emplois de qualité permettra de réduire les disparités de niveau de vie

Niger : Le FMI salue les performances économiques et les réformes

« Les autorités nigériennes et l’équipe du FMI ont convenu, au niveau des services du FMI, d’un accord en vue de la conclusion de la deuxième revue du programme appuyé par la FEC. La mission s’est également entretenue avec les autorités sur les politiques visant à développer un secteur privé robuste et à faire face à la croissance démographique rapide. Ils ont convenu que des progrès sur ces deux fronts sont essentiels pour une amélioration durable des conditions de vie et la réduction de la pauvreté.

Une approche consultative pour une action ciblée dans l’éducation de la petite enfance

Dans les pays en développement, les connaissances et les bonnes pratiques sont limitées lorsqu'il s’agit de développer, à l’échelle des systèmes éducatifs nationaux, une éducation et protection de la petite enfance (EPPE) de qualité. C’est pourquoi, au cours de ces derniers mois, le Secrétariat du GPE s’attache à finaliser la conception d’une nouvelle initiative sur l’apprentissage précoce intitulée l’Initiative pour un meilleur apprentissage des jeunes enfants à grande échelle

Outils élaborés dans le cadre du programme "inégalités sociales de santé", 2013-2015

’Institut de veille sanitaire (InVS) et, à sa suite, Santé publique France, de par ses missions – surveiller la santé des populations et ses déterminants –doit documenter les inégalités sociales de santé (ISS) et s’assurer de la mise en oeuvre de leur surveillance.Or, si la prise en compte des déterminants sociaux de la santé existe de longue date dans une partie des dispositifs de surveillance de Santé publique France, celle-ci ne se fait pas de façon systématique et homogène dans l’ensemble des programmes de l’agence.

Mieux comprendre la réalité de la pauvreté

Présenter le projet de recherche participative « déterminer les dimensions de la pauvreté et leurs mesures avec les premières personnes concernées », était le principal objectif de son intervention, mais elle a insisté sur la nécessité de renouveler notre connaissance de la pauvreté avec les personnes qui la vivent pour mieux la comprendre et la combattre.Le choix des dimensions de la pauvreté et de leur pondération, est fait par les analystes, c’est-à-dire des chercheurs, du personnel administratif, etc., sans aucune contribution des personnes qui ont une expérience directe de la pauvreté. Photo ATD Quart Monde : Matthieu Bourssichas et Jacqueline Plaisir, Forum Mondial Convergences, Paris, France

Dimensions de la pauvreté et leurs mesures : un an de recherche

Il a fallu aussi trouver des universitaires qui acceptent les conditions du projet : un travail comme co-chercheur à égalité avec des personnes en situation de pauvreté et des praticiens, et une rémunération qui n’est pas au niveau de leurs honoraires habituels, pour garder une certaine équité à l’intérieur de l’équipe de recherche. Des groupes de personnes en situation de pauvreté, des praticiens et des universitaires ont travaillé chacun de façon autonome ‘entre pairs’ sur les caractéristiques de la pauvreté à partir d’outils divers. En tout, 47 groupes de pairs se sont réunis en 2017, dont 29 constitués de personnes en situation de pauvreté.

Réfléchir à de nouveaux indicateurs de pauvreté

Alors que la communauté internationale a adopté de nouveaux Objectifs pour un Développement Durable (ODD), la manière dont nous mesurons la pauvreté est plus que jamais essentielle.Avec des gouvernements et des organisations internationales pour s’assurer que des critères de mesure pluridimensionnels soient intégrés dans les objectifs internationaux de développement durable.C'est pourquoi ATD Quart Monde mène actuellement une nouvelle recherche participative internationale pour définir de nouvelles mesures de la pauvreté.

Qui peut définir ce qu’est la pauvreté ?

Seules trois dimensions sont incluses dans l’indice de pauvreté multidimensionnelle (IPM) ; et nous savons qu’elles ne sont pas suffisantes. L’histoire de Shawn qui a grandi dans un endroit qui ne disposait d’aucun accès à l’eau. Mais comme c’était le cas pour tous les habitants de cette zone, ce manque n’était pas considéré comme un facteur de pauvreté.

Au moment où 18,6% bénéficient du Ramed : 45,4% de la population marocaine n’a pas de couverture médicale

Selon les données relayées, la part de la population couverte par le Ramed s’estime à 18,6% conformément aux chiffres arrêtés à fin 2016. Ce sont 11,8 millions de personnes qui ont été immatriculées, à fin 2017, depuis la mise en œuvre du Régime d’assistance médicale (Ramed) en 2012. «S’il est bien vrai que le Régime d’Assurance-maladie obligatoire est en bonne voie et que le Ramed malgré les contraintes liées aux ressources et à sa gouvernance, avance à un rythme soutenu pour atteindre son objectif, le régime de l’assurance maladie des travailleurs actifs non-salariés constitue l’opération la plus difficile et en même temps la plus décisive de la progression vers la couverture universelle à travers la mise en œuvre de la loi 98-15», estime le ministre de la santé.

Les pays africains avancent à grands pas vers le Forum politique de haut-niveau

Le Forum régional permet de faire un suivi et une revue de la mise en œuvre de l’Agenda 2030 en Afrique en liaison avec l’Agenda 2063 et de fournir des inputs aux sessions annuelles du Forum politique de haut-niveau. Ce dernier constitue une rencontre internationale annuelle de suivi et revue des progrès réalisés dans la mise en œuvre des ODD durant laquelle un leadership politique, des orientations et des recommandations sur le développement durable sont fournis. Elle s’est particulièrement réjoui d’avoir abrité une rencontre africaine de partage sur la voie à suivre pour mener à bien les revues volontaires nationales pour la mise en œuvre de l’Agenda 2030, tout en tenant compte de sa complémentarité avec la Vision 2063 de l’Union Africaine et de la convergence avec les plans nationaux de développement des pays africains.

Africa Lags Behind in Bridging Inequalities

Deploying clean energy to power EBA-driven agriculture will achieve the twin goals of combating climate change and creating economic opportunities. The off-grid micro-hydro power offsets carbon emissions in energy generation, incentivizes EBA use for climate adaptation and creates income opportunities along the agriculture, clean energy and ICT value chains—all enhancing socio-economic resilience.

Violences et pauvreté des femmes : Entre les lignes entre les mots

Partout dans le monde, les femmes se lèvent, brisent le silence pour en finir avec les violences faites aux femmes. Partout, elles opposent à leur domination un OUI retentissant pour l’action, pour la dénonciation, et la mobilisation. C’est avec ce OUI qu’elles construisent un monde de paix où nous pourrons vivre autrement comme femmes, comme personnes avec nos enfants.

Assurance maladie: Un élargissement prévu aux catégories non couvertes d'ici 2021

Le nouveau ministre de la Santé, Anas Doukkali en donne la preuve. Qualifiant cet objectif de “priorité”, le ministre indique que celui-ci est dicté par la nécessité de garantir la réussite du cheminement du Maroc vers la Couverture sanitaire universelle. Rappelant le parcours du système de santé marocain, tout au long des soixante dernières années, Anas Doukkali a mis l’accent sur les différentes réformes en soulignant celle du RAMED. La généralisation de ce dernier vient de franchir sa sixième année et a permis d’étendre le taux de couverture médicale à plus de 60% de la population du Maroc, a-t-il affirmé.

Le ministère de la santé souhaite élargir l’assurance maladie aux catégories non couvertes

"Nous sommes persuadés que le cheminement du Maroc vers la Couverture Sanitaire Universelle gagnerait davantage à s’inspirer de multiples expériences réussies, mises dans leur contexte, et qui démontre la responsabilité des décideurs politiques en tant que partie prenante dans la transformation de la santé de leur pays", a estimé M. Doukkali, lors de cette rencontre tenue sous le thème "la couverture sanitaire universelle". Cette rencontre a été l'occasion de dresser un bilan d’étape de la mise en œuvre de la couverture médicale de base et mettre en exergue les perspectives de progrès vers la Couverture Sanitaire Universelle au Maroc.

Ramed: plus de 20 millions de prestations en 6 ans

En six ans, la part de la population couverte par le Ramed a atteint 18,6%, selon les chiffres arrêtés à fin 2016. Dans sa publication de ce mardi 10 avril, Aujourd’hui Le Maroc rapporte que 20 millions de prestations ont été réalisées au niveau des hôpitaux préfectoraux et régionaux, après 6 ans de généralisation du Ramed. On apprend aussi que la part de la population couverte par le Ramed est de 18,6%, conformément aux chiffres arrêtés à fin 2016.

Insécurité alimentaire au Mali (2018) : 800.000 Maliens menacés

Selon l’Ocha-Mali, la population ayant besoin d’assistance humanitaire en 2018 est estimée à 4,1 millions, soit 400.000 personnes de plus qu’en 2017. Les humanitaires ne ciblent que 1,5 millions de personnes, soit 36% de la population dans le besoin à travers le PRH (Plan de Réponse Humanitaire 2018).Cependant, selon le rapport d’Ocha-Mali, depuis 2015, les appels de fonds des organisations humanitaires intervenant au Mali dans le cadre du PRH peinent à atteindre 50% les fonds requis.

Investir dans les Services d’informations climatiques pour surmonter les chocs du changement...

« Les économies africaines dépendent de domaines liés au changement climatique comme l’agriculture et ont besoin de Services d’informations sur le climat pertinents et opportuns qui peuvent être traduits en outils décisionnels pour budgétiser les perturbations climatiques », déclare-t-il.Parmi les caractéristiques du modèle des retombées socioéconomiques, figurent les Services d’informations sur le climat et leur utilité dans la Réduction des risques de catastrophe, la prévision, la vérification et les attributs, la collecte et la gestion des données.

L’aide au développement reste stable et les apports aux pays les plus pauvres augmentent en 2017

« Soutenir les pays en développement par le biais de l’APD est le moyen le plus rapide de faire prévaloir la stabilité et la croissance inclusive. L’APD est fournie par les États pour promouvoir le développement et améliorer le niveau de vie des pays à faible revenu et des pays à revenu intermédiaire.

Le Maroc a mis en place une batterie de mesures afin de lutter contre le chômage

Le Maroc a mis en place une batterie de mesures afin de lutter contre le chômage, a assuré le ministre du Travail et de l'Insertion professionnelle, Mohamed Yatim. Après avoir noté que le Maroc, qui dispose d'un arsenal juridique conséquent consistant en le code du travail, s'est engagé lors de la dernière décennie dans une dynamique de réformes macro-économiques, structurelles et juridiques, M. Yatim a indiqué que ce chantier de réformes doit être lui aussi revu, vu les mutations que connait le monde du travail, notamment le recours aux nouvelles technologies

La Zambie estime qu'être tributaire des donateurs ne permet pas de faire face durablement à la pauvreté

C'est la raison pour laquelle, a expliqué la ministre des Finances, Margaret Mwanakatwe, le gouvernement a lancé un programme axé sur le respect des obligations fiscales de façon à ce que le pays puisse financer son développement avec des ressources nationales. Selon Mme Mwanakatwe, le pays doit cesser de compter sur ses partenaires de coopération pour le financement de son développement, ajoutant que le gouvernement renforce les mesures visant au respect des obligations fiscales et élargit l'assiette fiscale afin de faire augmenter les recettes nationales.

Engagez-vous pour la couverture santé universelle

Le virus de l’immunodéficience humaine (VIH), qui affaiblit le système immunitaire, a été identifié en 1983.Depuis le début de l’épidémie, près de 78 millions de personnes ont été infectées par le VIH et 35 millions de personnes sont décédées des maladies liées au sida. Dans le monde, 2,1 millions de personnes ont été nouvellement infectées par le VIH et 1,1 million de personnes sont décédées de causes liées au sida en 2015.

Réduction de la pauvreté, accès aux logements décents

C’est dans cette optique que la Direction nationale de la protection sociale et de l’économie solidaire (Dnpses) et la Confédération nationale des sociétés coopératives de l’habitat au Mali (Conascoh-Mali) signé une convention de partenariat.Dans cette convention, la Direction nationale de la Protection sociale et de l’économie solidaire (Dnpses) et la Confédération nationale des sociétés coopératives de l’Habitat au Mali (Conascoh-Mali) décident de jouer pleinement leur rôle dans le développement de l’immobilier social au Mali, conviennent de raffermir leur collaboration par la synergie des politiques et stratégies de promotion de logements sociaux à moindre coût et pour le plus grand nombre de Maliens.
Pauvreté et Développement humain du 09 au 13 Avril 2018


Dans la même rubrique :
< >
Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_100556
abh
maraacid
20150226_100728
20150422_121229
20150226_100815